L’ascension du mont Sinaï

Le mont Sinaï est une montagne égyptienne. Haut de 2 285 mètres d’altitude, elle se localise dans le Sinaï, au Nord-Est de l’Égypte, d’où son appellation Mont Sinaï. La gravir est une des activités les plus prisées des touristes qui viennent visiter l’Égypte, d’autant plus qu’elle est accessible assez facilement depuis le Caire, la capitale de l’Égypte, en quelques heures seulement.

A part son histoire biblique qui fait surtout son renom, il y a aussi d’autres bonnes raisons de la visiter. Pour votre prochain voyage en Égypte, planifiez dès maintenant votre ascension du Mont Sinaï avec ces quelques conseils et ces quelques incontournables du Mont.

Histoire du mont Sinaï

Le mont est surtout connu mondialement comme étant la montagne où Dieu a donné à Moïse les Dix commandements ainsi que d’autres lois destinées au peuple hébreu, après que celui-ci les a libéré de l’Égypte et après qu’ils marchaient au milieu de la mer rouge qui s’ouvrit puis se referma lorsque les armées Égyptiennes tentaient de les poursuivre.

Cependant, Moise vit les hébreux adorer une statue de veau en or lorsqu’il redescendit du Mont. Il était très en colère qu’il brisa la pierre sur laquelle étaient inscrites les dix commandements. Il a donc dû revenir au sommet du mont pour graver une nouvelle fois ceux-ci qui constituent un pacte d’alliance entre Dieu et le peuple israélite.

Le Mont Sinaï est sacré non seulement pour les Chrétiens, il l’est aussi pour les Musulmans ainsi que les Juifs. Une petite mosquée a même été édifiée à son sommet.

Actuellement, au pied du Mont, il y a un monastère orthodoxe nommé : le monastère Sainte-Catherine du Sinaï qui mérite également d’être visité.

L’ascension du Mont Sinaï

Il y a deux façons de se rendre au sommet du Mont Sinaï : soit vous prenez le chemin du Siket El Bashait, soit vous prenez l’autre itinéraire : le Siket Sayidna Musa. Ce dernier chemin est le plus court mais vous serez obligé de traverser le ravin derrière le monastère Sainte-Catherine, et escalader 700 marches en pierre si vous choisissez cette option.

Donc, il faudra vraiment que vous vous armiez de courage pour arriver au sommet du mont. ça sera assez compliqué, mais vous verrez une fois arrivé que cela en vaille vraiment le coup. Par contre, le premier chemin (Siket El Bashait) est plus long (il vous faudra deux heures pour atteindre le sommet) mais il est moins escarpé.

On vous conseille vivement d’essayer d’arriver tôt le matin ou la nuit pour admirer les couleurs rosées et ocres des montagnes qui offrent un panorama impressionnant. Les voyageurs ont tendance à partir à deux heures du matin. Ainsi, à cette heure, le parking est déjà très animé et les Bédouins sont aussi déjà prêts pour guider les visiteurs jusqu’au sommet. L’ascension du mont commence véritablement à 1 570 mètres d’altitude en référence avec le niveau de la mer rouge.

  • Levée de soleil au sommet du Mont Sinaï

Dans la montée, vous verrez des gargotes en pierre qui bordent le chemin à chaque 500 mètres. Si vous fixez votre départ à 2 h du matin, vous devez normalement arriver au sommet du mont à 5h30 du matin. Le lieu est toujours bondé de monde mais cela ne vous empêchera pas d’admirer le spectacle magnifique des montagnes qui prennent d’abord une couleur grise, puis rouge, afin de prendre petit à petit une couleur ocre, pour prendre enfin une couleur jaune.

Les randonneurs pèlerins ont l’habitude de chanter des chants religieux une fois arrivés là-bas. En effet, l’importance du Mont dans la tradition biblique attire des pèlerins venus des quatre coins du monde.

Un petit conseil : si vous n’aimerez pas croiser trop de monde au sommet du Mont, ce qui vous permettra de profiter pleinement de ce spectacle exceptionnel, on vous recommande de gravir le Mont la nuit du samedi ou celle de dimanche, enfin, si visiter le monastère Sainte-Catherine n’est pas très important pour vous. En effet, ce dernier ferme ses portes le dimanche et il n’y aura pas beaucoup de personnes qui effectueront l’ascension du Mont.

Visiter le monastère de Sainte-Catherine

Vous y passerez sûrement si vous prenez le Siket Sayidna Musa pour arriver au sommet du Mont Sinaï mais vous ne l’apercevrez peut-être pas si vous partez tôt le matin. C’est donc en descendant que vous allez découvrir sa plus belle façon.

Le monastère Sainte-Catherine est le site le plus touristique de Sinaï. Il se place exactement à l’endroit où Moise a rencontré Dieu au buisson ardent. Il fut construit à l’initiative de l’empereur Byzantin Justinien Ier au VIe siècle. Il y avait déjà une chapelle sur ce site deux siècles auparavant. Ce patrimoine a été préservé durant des millénaires et il a été classé Patrimoine mondial en l’an 2002.

Une partie du monastère seulement est accessible au grand public. Son élément principal est l’église Byzantine. Ce qui fait surtout le charme de celle-ci ce sont ses colonnes, ainsi que ses murs qui sont couverts de dorures et d’icônes. L’endroit le plus sacré du monastère est la chapelle de buisson ardent sous l’autel de l’église byzantine mais on ne peut pas la visiter et sa bibliothèque est certainement son plus beau joyau.

Quant à la valeur et au nombre de ses manuscrits, on peut la classer comme étant la deuxième bibliothèque la plus riche du monde après celle du Vatican. Malheureusement, seules les moines peuvent y entrer. Par contre, on peut très bien voir certains trésors dans ce petit musée : crucifix, calices, icônes, etc.

Découvrir les autres merveilles près du Mont Sinaï

  • Les canyons

A part le Mont Sinaï et le monastère orthodoxe Sainte-Catherine, plusieurs canyons font également partie des richesses de Sinaï. Le plus réputé d’entre eux est sans nul doute le « Colored canyon » qui est le plus beau et le plus connu des canyons de Sinaï. Se trouvant à seulement une heure de Taba, ce canyon a 800 mètres de longueur. Malheureusement, sa réputation lui a causé des conséquences néfastes : graffitis dans la roche, des détritus au sol, etc.

Cependant, vous pouvez faire la découverte d’autres merveilles comme le Small Colored canyon qui possède aussi de superbes curiosités minérales, d’autant plus que vous n’aurez pas à atteindre la longueur du Colored Canyon pour l’admirer et il n’est pas très fréquenté. Votre guide vous le montrera sûrement lors de votre petite escapade sur Colored Canyon.

Ensuite, il y a le « Closed canyon ». Il se distingue des autres par son encaissement et son étroitesse ; Les aventuriers trouveront sûrement du plaisir à entrer dans son étroit passage. Comme son nom l’indique « canyon fermé », Closed canyon se termine en cul-de-sac et le visiteur est donc dans ce cas obligé de revenir sur ses pas.

Enfin, près de celui-ci, il y a le White canyon qui est plus large. Situé dans une roche sédimentaire, il propose de magnifiques contrastes avec ses jeux de lumière, avant de se terminer sur l’oasis d’Aen Hodrha. Le paysage qu’offrent ses alentours est également très impressionnant.

  • Le Mushroom Stone

On ne peut pas dire qu’on est passé à Sinaï sans découvrir cet étrange champignon. Il s’agit d’un rocher qui emprunte la forme de champignon. Il fait 3 mètres de haut et il est la preuve concrète de ce que le vent et l’eau sont capables de faire lorsqu’ils agissent sur les roches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s